En attendant demain de Nathacha Appanah

Publié le par mademoisellechristelle

En attendant demain de Nathacha Appanah

.

Ce que dit la quatrième de couv’ : « Adam est debout, le visage collé à la petite fenêtre, les deux mains accrochées aux barreaux. Tout à l’heure, quand il a grimpé sur sa table pour atteindre l’ouverture, il s’est souvenu que les fenêtres en hauteur s’appellent des jours de souffrance. Adam attend l’aube, comme il attend sa sortie depuis quatre ans, cinq mois et treize jours. Il n’a pas dormi cette nuit, il a pensé à Anita, à Adèle, à toutes ces promesses non tenues, à ces dizaines de petites lâchetés qu’on sème derrière soi… »

Adam et Anita rêvent de vivre de leur art – la peinture, l’écriture. Ils pensaient accomplir quelque chose d’unique, se forger un destin. Mais le quotidien, lentement, a délité leurs rêves jusqu’à ce qu’ils rencontrent Adèle qui rallume un feu dangereux.

En attendant demain est un roman qui raconte la jeunesse, la flamme puis la banalité, les mensonges et la folie d’un couple.

 

L’aube naît à l’horizon. Elle avance sur la mer, survole la plage déserte où Anita et Adèle s’étaient assises un soir de fête, remonte silencieusement la ville et passe sans s’arrêter dans la rue où, au numéro sept, un magasin de chaussures pour enfants a remplacé le cabinet d’architecture d’Adam.

Ce que j’en pense : voilà un roman que j’ai beaucoup aimé : simple, efficace, percutant. La recette pour passer un bon moment.

Adam et Anita forme un couple plutôt fusionnel à ses débuts. Tous deux « bobos parisiens », ils finirent par fuir la ville pour le calme de la campagne. Adam est architecte et gagne très bien sa vie, Anita écrit de petits articles pour la gazette locale et leur fille Laura est la petite princesse de la maison. Puis la routine s’installe entre le couple. Anita, d’origine mauricienne, ne parvient pas à trouver sa place dans le milieu provincial et Adam n’arrive plus à la comprendre. C’est à ce moment qu’ils rencontrent Adèle, une rencontre qui va bouleverser leur existence à tout jamais.

« En attendant demain » raconte la vie de couple qui s’étiole, les espoirs déçus, la vie que l’on n’a pas vu vivre, l’exil, le désir de s’intégrer et de reconnaissance, les blessures enfouies, mais aussi les mensonges et la trahison dans le couple. Autant de thèmes qui nous touchent tous de près ou de loin.

Ils remarqueront sans rien dire les mains d’Adam, tâchées comme celles d’un peintre, rugueuses et larges comme celles d’un ouvrier. Les femmes s’arrêteront un instant sur les vêtements et les chaussures d’Anita – des couleurs passées, des coupes démodées, les vestes en laine râpeuse, les talons usés, toutes ces choses achetées sur les marchés, comme leur fromage, leur encens, leur pakol afghan. Ils penseront aux deux voitures garées dans l’allée, des voitures de la campagne, sales, bruyantes, tassées. Ils finiront par admirer sans envier, par aimer sans désirer.

L’écriture de Nathacha Appanah est un vrai coup de cœur en ce qui me concerne : simple et efficace sans chichis aucuns, il est subtile et intelligent. L’histoire est rédigée un peu à la manière d’un roman policier avec sa part de mystère et de suspens (D’où vient Adèle ? Comment Laura est-elle devenue handicapée ?). On est très vite happée par le livre et il devient difficile de s’en détacher.

Tous les ingrédients sont réunis : nous avons ici un véritable coup de cœur !

Ma note : 4/5

 

En attendant demain de Nathacha Appanah

.

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernieshoot 11/09/2016 16:42

un roman percutant sur le quotidien de beaucoup de couples