Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

Publié le par mademoisellechristelle

.

 

Ce que dit la quatrième de couv’ : Rescapés du premier conflit mondial, détruits par une guerre vaine et barbare, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne pourra rien faire pour eux. Car la France, qui glorifie ses morts, est impuissante à aider les survivants.

 

Abandonnés, condamnés à l’exclusion, les deux amis refusent pourtant de céder à l’amertume ou au découragement. Défiant la société, l’Etat et la morale patriotique, ils imaginent une arnaque d’envergure nationale, d’une audace inouïe et d’un cynisme absolu.

Ceux qui pensaient que cette guerre finirait bientôt étaient tous morts depuis longtemps. De la guerre, justement. Aussi, en octobre, Albert reçut-il avec pas mal de scepticisme les rumeurs annonçant un armistice.

Ce que j’en pense : je sens que je ne vais pas me faire d’amis mais… je n’ai pas du tout accroché à ce bouquin. Un coup de cœur (ou pas) ne s’explique pas…

 

« Au revoir là-haut » fait partie de ses titres auxquels tout le monde accroche, raison pour laquelle tu te lances également dans cette lecture ; cependant, une fois le livre ouvert, je dois avouer que j’ai été déçue.

 

Je n’ai pas été déçue par l’écriture de Pierre Lemaitre car le livre est plutôt bien écrit. Cela dit, vu l’épaisseur du bouquin, je m’attendais à un « page turner », ce qui n’était pas vraiment le cas. L’histoire était ponctuée d’anecdotes inutiles, ce qui rendait la lecture plus lourde.

 

J’ai sans doute été déçue par le thème auquel je n’ai sans doute pas été très sensible. Il s’agit de deux anciens soldats qui décident de monter une arnaque aux monuments aux morts après la première guerre mondiale, en dépit de toute morale. Le roman met également en avant le délaissement de l’Etat français à l’égard de ses hommes qui ont combattu pour leur pays et qui en sont morts ou qui ont failli perdre la vie.

 

L’intention était bonne mais ni l’histoire ni les personnages n’ont réussi à susciter mon intérêt.

 

Je me suis toutefois laissée tentée par l’adaptation au cinéma par Albert Dupontel car j’adore son travail et la personne qu’il est. Et bien laissez-moi vous dire que ce film est excellent, et je l’ai préféré de loin au bouquin !

Oui, je sais, c’est rare, mais dans son film, Albert Dupontel a réussi a transcendé le roman et m’a réellement emporté dans son univers à tel point que j’en ai oublié qui j’étais et où j’étais.

 

Oui, décidemment, un coup de cœur, ça ne s’explique vraiment pas…

 

Ma note : 2,5/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
On se rejoint ici aussi. Je n'ai pas du tout aimé ce bouquin qui fut le gros coup de coeur de beaucoup !
Par contre, j'ai beaucoup aimé les thrillers de l'auteur !
Répondre
M
Je note pour les thrillers !
N
Pas un coup de coeur non plus de mon côté si ça peut te rassurer mais j'ai quand même bien aimé (sans adorer quoi). Mon bémol portait de mémoire plutôt sur le manichéisme des personnages. Je me souviens que c'était très tranché finalement, presque caricatural et sans doute volontaire mais j'ai beaucoup de mal avec ça.
Répondre
M
Oui c'est vrai, c'est un peu ça !