L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa de Romain Puertolas

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv’ : IKEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.

Le premier mot que prononça l’Indien Ajatashatru Lavash Patel en arrivant en France fut un mot suédois. Un comble !
Ikea.
Voilà ce qu’il prononça à mi-voix.

Ce que j’en pense : Il parait que ce livre a déplu à beaucoup de lecteurs...

... et bien moi, il m'a bien plu !

Ajastashatru (prononcez "j'attache ta charrue") est mi-fakir mi-arnaqueur. La preuve : il convainc les habitants de son village de se cotiser pour lui offrir un voyage à Paris... afin qu'il puisse s'acheter un lit à clous chez Ikea. Dès son arrivée à l'aéroport, notre fakir va connaître des aventures complètement rocambolesques ! Il va s'attirer les foudres d'un taxi gitan, aura un coup de coeur pour une belle parisienne, se liera d'amitié avec des migrants, va se faire inviter par une célèbre actrice... Bref, son séjour sera loin d'être de tout repos !

Mais qu'il soit coincé dans une armoire Ikéa, contorsionné dans une valise Louis Vuitton, à Rome, à Londres ou à Madrid, notre fakir finira toujours par retomber sur ses pattes. Ses extraordinaires aventures seront-elles l'occasion pour lui de se racheter de ses actions passées ?

Si vous aimez les lectures légères, divertissantes et les histoires un peu loufoques, ce conte des temps modernes est fait pour vous. Pour ma part, j'ai aimé cette légèreté, les aventures du fakir m'ont bien fait sourire et j'ai passé un agréable moment de lecture. Tout simplement.

 

Ma note : 2,75/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article