Du côté du bonheur d'Anna McPartlin

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv’ : Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n'est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu'elle s'est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu'au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami.

Que s'est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l'aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu'elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.

Bridie Bean tournoyait dans les bras de son petit-fils Jeremy au rythme d’une valse à l’ancienne. Maisie la voyait compter jusqu’à trois, puis se laisser pivoter. C’était un beau spectacle, et du haut de ses soixante-dix-huit ans, la vieille dame semblait totalement insouciante.

Ce que j’en pense : Par l'auteure des "Derniers jours de Rabbit Hayes"

On est en Irlande dans les années 1990. Maisie jongle avec deux boulots, deux enfants, et une mère qui perd la tête. La vie n'est pas facile tous les jours, mais elle vaut mieux que sa vie d'avant. Il y a sept ans, Maisie a quitté un mari abusif et violent. Aujourd'hui, elle commence tout juste à goûter à nouveau au bonheur. Elle pourrait même laisser à nouveau un homme entrer dans sa vie...

Hélas, le 1er janvier 1995, ce fragile édifice menace de s'écrouler : Jeremy, son fils ainé a disparu. Et cela n'est pas dans ses habitudes. Un nouveau combat commence alors pour Maisie et ce qu'elle va découvrir pourrait bien changer sa vie à tout jamais...

Attention, j'annonce la couleur : on est sur un MEGA coup de cœur️ J'avais déjà adoré "les derniers jours de Rabbit Hayes" et ce roman est tout aussi génialissime !

Beaucoup d'aspects m'ont séduit dans ce roman. Tout d'abord, le côté humaniste et chaleureux qui se dégagent des personnages d'Anna McPartlin. On est clairement dans un milieu populaire, chez "les vrais gens", avec des personnages extrêmement attachants qui jurent, qui s'expriment mal, mais qui s'aiment et qui sont bienveillants les uns avec les autres.

Ensuite, il y a l'émotion. Beaucoup d'émotions. L'histoire de la fuite de Jeremy est traitée comme un thriller et il faudra une bonne moitié de roman pour comprendre pourquoi il a disparu. Et une fois que l'on a compris, le cœur se serre, la colère monte, l'indignation aussi, et sans même prévenir, une petite larme roule discrètement sur la joue.

Et à la fin renaît l'espoir...

Ce livre est une merveille à mettre dans toutes les mains car il a la couleur du bonheur !

Ma note : 4/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article