Je pense trop de Christel Petitcollin

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv’ : Qui pourrait penser qu'être intelligent puisse faire souffrir et rendre malheureux ? Pourtant, je reçois souvent en consultation des gens qui se plaignent de trop penser. Ils disent que leur mental ne leur laisse aucun répit, même la nuit. Ils en ont marre de ces doutes, de ces questions, de cette conscience aiguë des choses, de leurs sens trop développés auxquels n'échappe aucun détail. Ils voudraient débrancher leur esprit, mais ils souffrent surtout de se sentir différents, incompris et blessés par le monde d'aujourd'hui. Ils concluent souvent par : " Je ne suis pas de cette planète ! " Ce livre propose des cours de mécanique et de pilotage de ces cerveaux surefficients.

 

Ce que j’en pense : As-tu déjà pensé que tu avais un mental trop envahissant ?

Moi oui. Je suis sans cesse en train de me poser des questions sur l'Univers, moi, les autres, mes sentiments, les sentiments des autres, le monde qui m'entoure, ce qui fait tourner le monde, le pourquoi du comment, le sens de la vie, même un tout petit détail peut prendre des proportions incroyables dans ma tête.

Mon mental ne me lâche presque jamais, je pense tout ce que je fais, je rumine sans cesse tout ce que je ressens, et j'ai parfois la tête tellement pleine que cela en devient une souffrance. Ajoutez-y une hypersensibilité et cela fait un sacré mélange !

Si comme moi tu as ce genre de préoccupations, alors ce livre est fait pour toi. L'auteure s'est spécialisée dans l'étude de la surefficience mentale. Elle est autrice de nombreux ouvrages et également conférencière.

Dans "Je pense trop", elle nous offre des clés pour comprendre comment fonctionne la surefficience mentale et comment canaliser un mental envahissant. Je me suis clairement reconnue dans certaines descriptions, et dans d'autres moins. Néanmoins, j'ai trouvé que ce livre offrait des clés intéressantes et je compte bien en garder quelques unes pour m'aider dans mon quotidien.

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article