Tout le bleu du ciel de Mélissa da Costa

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv’ : Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.

Petitesannonces.fr
Sujet : Recherche compagnon(ne) de voyage pour ultime escapade
Auteur : Emile26
Date : 29 juin 01 : 02
Message :
Jeune homme de 26 ans, condamné par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) d’aventure pour partager avec moi ce dernier périple.
Itinéraire à valider ensemble. Alpes, Hautes-Alpes, Pyrénées ? Voyage en camping-car avec passages en randonnées (sac à dos et tente à porter). Condition physique convenable à avoir.

Ce que j’en pense : Alerte au coup de cœur

"Tout le bleu du ciel" raconte l'histoire d'Emile, un jeune homme de 26 ans qui se sait condamné en raison d'un Alzheimer précoce. Les médecins ne lui donnent plus que deux ans à vivre. Afin d'échapper à un protocole médical auquel il a promis de participer, Emile passe une petite annonce pour trouver un compagnon pour un voyage en camping car dans les Pyrénées. Et c'est Johanne, une jeune femme assez lunaire et taciturne, qui répond à son annonce.

Ensemble, ils vont partager leur quotidien au cours de cet "ultime" voyage qui ne sera pas de tout repos en raison de la maladie d'Emile. Malgré cela, des liens vont se nouer entre Emile et Johanne et ce périple pourrait bien changer à tout jamais le cours de leurs vies.

Soyons clairs : j'ai a-do-ré ce roman. Ce que j'ai aimé par dessus tout, c'est la capacité de l'auteure à nous raconter une histoire (j'adore les auteurs/autrices qui savent "raconter une histoire") : et quelle histoire ! L'émotion est présente à chaque page !

Il y a beaucoup de sensibilité, d'humanité et de lumière dans l'écriture de Mélissa da Costa. La nature, les paysages des villages qu'ils visitent sont également très présents (du coup, j'ai terriblement envie de les visiter moi aussi).

Je me suis immédiatement attachée aux deux protagonistes dont l'histoire nous est racontée avec beaucoup de bienveillance. Qu'il s'agisse d'Emile qui choisit de s'échapper pour finir sa vie en profitant de chaque instant, plutôt que cloué sur un lit d'hôpital ; ou de Johanne à laquelle on va s'attacher de plus en plus au fur et à mesure où l'on va découvrir son histoire et les raisons incroyables qui l'ont poussée à répondre à l'annonce d'Emile.

Je ne regrette vraiment pas d'être allée au bout de cette petite briquette (plus de 800 pages en poche) car ce livre me laissera un excellent souvenir ; comme un beau voyage vers la lumière et l'apaisement.

Ma note : 4/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article