Une déflagration d'amour de Tina Kieffer

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv’ : Une déflagration d'amour est le témoignage d'une femme comblée, directrice d'un célèbre magazine féminin et mère de quatre enfants, qui voit brusquement sa vie bouleversée par sa rencontre avec une petite orpheline. Un véritable coup de foudre qui va la conduire à plaquer sa carrière, à installer sa famille à l'autre bout du monde et à faire sortir d'un terrain vague une école destinée à sauver des milliers de fillettes.

Des défilés Chanel aux bas-fonds de Phnom Penh, du monde des médias à celui de l'humanitaire, Tina Kieffer nous livre une réflexion sur l'amour maternel et nous dévoile le Cambodge dans son éblouissante lumière et sa sombre complexité. Un récit qui nous emporte et nous prend au cœur comme un grand roman d'amour.

Je ne me souviens de rien. Ce que j’ai fait le week-end dernier, la série que je viens de regarder sur Netflix, le visage et le nom des gens que je croise, j’efface tout. Au fur et à mesure que j’avance dans la vie, je vide le disque dur de mon cerveau, avide d’émotions nouvelles. Et pourtant, je garde des images infiniment précises de mon premier séjour au Cambodge.

Ce que j’en pense : Déflagration (n.f.) : Combustion très vive qui se propage dans une substance explosive principalement par conductibilité thermique.

On connait Tina Kieffer pour ses passages à la télévision, pour avoir dirigé Marie-Claire pendant des années (elle a aussi fondé son propre magazine, DS) ; mais aussi pour avoir fondé l'association "Toutes à l'école", qui a permis de scolariser des petites filles issus de milieux défavorisés au Cambodge. Le but de cette association ? Faire de ces petites filles des femmes instruites et leur donner le choix de mener une vie qu'elles auront choisie.  Dans son livre, elle raconte la génèse de cette association, mais pas que...

Alors qu'elle était en vacances en famille au Cambodge, Tina Kieffer visite un orphelinat. Sur place, elle y voit une petite fille au regard perdu pour qui elle ressentira un coup de foudre, une "déflagration d'amour". Son ressenti sera tellement fort, qu'elle entamera des démarches pour adopter cette petite fille alors qu'elle est déjà mère de quatre enfants.  La déflagration ne va pas s'arrêter là. De cette rencontre fortuite mais sûrement programmée par son destin, va naitre l'engagement d'une femme pugnace qui n'hésitera pas à quitter sa vie bien établie pour remuer ciel et terre afin de redonner dignité et liberté à des petites filles en situation de précarité.

Cette histoire m'a frappé en plein cœur. Comment ne pas l'être face à cette femme qui pourrait vivre dans son petit confort, aller à des soirées mondaines et penser uniquement à ses intérêts mais qui choisit de tout envoyer valser pour mener un projet complètement fou : sortir de terre une école qui a scolarisé à ce jour plus d'un millier de petites filles au Cambodge ? Il faut savoir que le Cambodge, dont la moitié de la population a moins de 18 ans, a perdu 90% de ses intellectuels lors du génocide par les Khmers rouges. Depuis, la pauvreté est telle que certains parents n’ont souvent pas d’autre issue que de faire travailler leurs enfants dès le plus jeune âge. Et quand une famille a la possibilité de scolariser un enfant, c’est le garçon qu'elle choisit.  Déflagration dans mon cœur.

Ce livre est bien évidemment très bien écrit.  Tina Kieffer y raconte également son histoire personnelle et parle d'amour (dans beaucoup de ses formes), de sororité, d'altruisme, de désœuvrement, du Cambodge, de combativité et d'engagement. A lire de toute urgence !

Ma note : 4/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article