La gitane aux yeux bleus de Mamen Sanchez

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv' : A Madrid, Solea et ses collègues du magazine littéraire Librarte viennent d'apprendre une terrible nouvelle : Atticus Craftsman, le fils d'un riche éditeur londonien, débarque d'Angleterre pour fermer leurs bureaux, jugés trop peu rentables. Heureusement, les cinq salariées de la petite revue échafaudent une stratégie. Quand l'inspecteur Manchego, quelques semaines plus tard, est informé de la disparition du jeune et bel héritier, il ne peut imaginer l'affaire rocambolesque dans laquelle il met les pieds...

Le bureau de l'inspecteur Manchego n'était pas à proprement parler un bureau, mais plutôt un plateau divisé en quadrilatères séparés par de fines cloisons en Placoplatre, très pratiques au demeurant, où chacun était libre de punaiser sa composition personnelle de coupures de presse, photos, post-it urgents, cartes de vœux, rapports et listes de numéros de restaurants livrant à domicile.

Ce que j'en pense : Cette lecture se déguste comme un petit churros avec du chocolat...

Marlow Craftsman, un riche éditeur anglais, envoie son fils Atticus à Madrid en vue de fermer Librarte, la revue littéraire qu'il dirige et jugée trop peu rentable. Sur place, Atticus rencontre les cinq femmes travaillant pour Librarte... et quelles femmes !!! Elles ont toutes des personnalités hautes en couleurs, des histoires de vie propres à chacune et elles sont toutes attachantes à leurs manières. Elles échafaudent une stratégie pour échapper à leur sort et Atticus disparaît mystérieusement quelques semaines plus tard... L'inspecteur Manchego est désigné pour mener l'enquête et il n'a aucune idée de l'aventure rocambolesque qu'il est sur le point de vivre !
 
J'ai passé un excellent moment avec ce roman et ces personnages lumineux comme le soleil andalou. C'est frais, c'est léger, c'est pétillant... c'est tout ce que j'aime !
L'histoire est comme un tourbillon mêlant humour, sororité, Andalousie, gastronomie, amour, rebondissements, etc... Vous ne pourrez en ressortir qu'avec le sourire !
 
Ma note : 3/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article