Un long si long après-midi d'Inga Vesper

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv'« Hier, j’ai embrassé mon mari pour la dernière fois. Il ne le sait pas, bien sûr. Pas encore. »

Dans sa cuisine baignée de soleil californien, Joyce rêve à sa fenêtre. Elle est blanche, elle est riche. Son horizon de femme au foyer, pourtant, s’arrête aux haies bien taillées de son jardin. Ruby, elle, travaille comme femme de ménage chez Joyce et rêve de changer de vie. Mais en 1959, la société américaine n’a rien à offrir à une jeune fille noire et pauvre. Quand Joyce disparaît, le vernis des faux-semblants du rêve américain se craquelle. La lutte pour l’égalité des femmes et des afro-américains n’en est qu’à ses débuts, mais ces deux héroïnes bouleversantes font déjà entendre leur cri. Celui d’un espoir brûlant de liberté.

Ce que j'en pense : Tout le monde a des secrets à cacher à Sunnylakes...

Ce roman est un gros coup de cœur❤️ Il a fait beaucoup de bruit sur Instagram et quand j'ai vu qu'il était sur NetGalley, je n'ai pas hésité une seule seconde ! Je remercie d'ailleurs NetGalley ainsi que les éditions de la Martinière pour cette merveilleuse pépite !
 
Joyce est une femme au foyer qui se sent un peu à l'étroit dans sa jolie cage dorée. Ruby, elle, travaille comme femme de ménage chez Joyce et rêve de changer de vie. Mais en 1959, la société américaine n’a rien à offrir à une jeune fille noire et pauvre. Quand Joyce disparaît du jour au lendemain, le vernis des faux-semblants du rêve américain se craquelle. Qu'est-il arrivé à Joyce et pourquoi a-t-elle subitement disparu alors qu'elle avait "tout pour être heureuse"? 
 
Nous sommes dans un univers qui rappelle un peu celui des Desperate Housewives ou plus récemment Why women kill (du même producteur, il me semble). Imaginez une petite ville américaine avec ses maisons toutes alignées et ses pelouses bien tondues. A l'intérieur, y vivent des familles "parfaites" avec formule sourire tout compris : femmes au foyer, maris très pris par leur travail et leurs adorables enfants.
Ces maisons sont tenues par des domestiques noires qui sont souvent considérées comme des moins que rien. A l'époque où se déroule l'histoire, la lutte pour les droits des noirs américains en est encore à ses débuts mais elle résonne comme un cri d'espoir pour ceux que la vie n'a pas épargné.
 
J'ai adoré chaque personnage de ce roman avec une préférence pour Joyce et Ruby qui sont deux femmes battantes : l'une se bat pour retrouver sa liberté et l'autre se bat pour se faire respecter. L'intrigue est vraiment hyper prenante, c'est une sorte de thriller domestique que j'ai tout simplement dévoré ! Beaucoup de thèmes y sont abordés : la condition de la femme, la ségrégation mais aussi les apparences car visiblement tout le monde à un secret à cacher dans cette ville...
 
Et vous, quel est votre petit secret ?
 
Ma note : 4/5

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article