Et que quelqu'un vous tende la main de Carène Ponte

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv' : Le Jardin des Cybèles est une maison de repos qui accueille des personnes abîmées par la vie. Cet été-là, elle ouvre ses portes à deux nouvelles pensionnaires : Valérie et Anna.
Quelques jours après leur arrivée, elles font la connaissance de Charline, la propriétaire d’un petit salon de thé voisin. Ce lieu chaleureux devient un véritable refuge pour les deux femmes, qui adorent s’y retrouver pour déguster des gâteaux tout en bavardant.
Mais une nouvelle dramatique va chambouler l’existence de Charline et perturber ce fragile équilibre. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Le temps de ce séjour improvisé, elles comptent bien réapprendre à profiter de la vie?!

C'était un mardi. Il était à peine 7 heures du matin. C'est étrange comme l'expression "point de rupture" prend tout son sens quand on la vit.

Ce que j'en pense : Une lecture qui vous remontera le moral à coup sûr !

Valérie et Anna sont pensionnaires au jardin des Cybèles, une maison de repos qui accueille les personnes abîmées par la vie. Elles font la connaissance de Charline, qui gère un salon thé à proximité. Les trois femmes sympathisent et prennent plaisir à se retrouver et à évoquer ensemble leurs souffrances passées. Mais une nouvelle dramatique va chambouler l'existence de Charline. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Ce séjour sera plus que jamais l'occasion de souder une belle et solide amitié.
 
C'est le premier roman que je lis de Carène Ponte et c'est une belle surprise. Le roman se lit (voire se dévore) très vite et l'histoire est plutôt fluide. 
 
Il s'agit d'une histoire d'amitié et de solidarité entre trois personnages : Valérie, Anna et Charline. Toutes les trois n'ont pas été épargnées par l'existence mais elles choisissent ensemble de faire de leur vulnérabilité une force qui va souder leur amitié. Avec beaucoup de délicatesse et d'humour, l'auteure nous fait pénétrer dans l'intimité de leurs sentiments, ceux que l'on n'ose pas avouer, sauf aux rares êtres, qui, un jour, vous ont tendu la main. C'est une belle leçon de résilience !
 
J'adore ce genre de lecture un peu "doudou" qui fait du bien au cœur et à l'âme ! Et Dieu sait qu'on en a besoin en ce moment ! Alors si vous cherchez une lecture légère, qui fait du bien et qui vous réconcilie avec le genre humain... je vous recommande !
 
Un grand merci aux éditions fleuve et à NetGalley qui m'ont permis de découvrir cette auteure !
 
Ma note : 3/5
 

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article