Les veuves de Malabar Hill de Sujata Massey

Publié le par mademoisellechristelle

Ce que dit la quatrième de couv' : Bombay, 1921.

Perveen Mistry travaille dans le cabinet d’avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal… Mais quand un meurtre est commis dans une riche maison musulmane pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l’enquête.

Faisal Mukri a été retrouvé poignardé à Malabar Hill, chez son ancien employeur, Omar Farid, un riche marchand, lui-même décédé quelques semaines auparavant. Les potentielles témoins du crime sont ses trois veuves, vivant recluses dans une partie de la maison interdite aux hommes. Perveen arrivera-t-elle à comprendre ce qui s’est réellement passé ?

Une enquête passionnante, qui nous plonge au cœur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu’y occupent les femmes

Perveen rencontra l'étranger le matin ; ils avaient failli se télescoper. Elle était tombée sur lui alors qu'il se tenait à demi caché dans l'entrée en portique de la Maison Mistry.

Ce que j'en pense : Années 1920, en Inde.

Perveen Mistry devient la première femme avocate en Inde (personnage fictif), ce qui fait beaucoup parler d'elle. Lorsqu'un homme d'affaires est retrouvé assassiné dans une maison musulmane de Malabar Hill pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l'enquête. En effet, les trois témoins potentiels de ce meurtre sont trois veuves qui ne peuvent s'adresser qu'à Perveen parce qu'elle est une femme. Perveen va donc tenter de découvrir ce qui s'est réellement passé à Malabar Hill.
En parallèle, l'auteure raconte l'histoire personnelle de Perveen : ses difficultés à la fac de droit parce qu'elle était une femme, une histoire d'amour passée qui a laissé des traces dans sa vie présente.
 
"Les veuves de Malabar Hill" est un roman qui vous fera voyager à coup sûr dans l'Inde des années 1920. On est véritablement plongé dans l'ambiance de cette Inde sous la tutelle britannique, où les femmes peinent encore à avoir une existence hors du mariage. Et parmi ces femmes, se distingue Perveen❤️ Perveen est un personnage que j'ai adoré : une femme forte, qui combat les préjugés (ils ont la vie dure en Inde) avec une pointe de malice 😉 On adore !
 
La lecture est très fluide, l'histoire se lit comme un roman policier dont j'ai adoré l'intrigue. J'ai également adoré les parties sur l'histoire personnelle de Perveen que j'ai trouvé très riches, tant sur l'aspect culture indienne, que d'un point de vue féministe. Bref, je suis totalement conquise ! Seul bémol : quelques longueurs qui font que je ne peux pas estampiller ce roman "coup de cœur" (qui dit encore "estampiller" ?")
 
Ma note : 3,5/5
 

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article